Avec le développement des plateformes en ligne, il est plus simple d’obtenir des devis à distance et de sélectionner son prestataire de déménagement. Néanmoins, les informations nécessaires au bon déroulement du contrat sont basées, en partie, sur les données déclarées sur les formulaires par le consommateur. Qui n’est pas toujours informé des services compris (ou non) par les professionnels du secteur. On fait le point pour réussir son changement d’habitation !

C’est quoi une prestation ou un service de déménagement ?

 

Selon les forfaits, le déménagement consiste :

  • optionnellement, à la mise en carton des biens, et au démontage des meubles depuis le point de départ et parfois depuis une étape dans le trajet,
  • dans tous les cas, à protéger les mobiliers tels que tables, lits, canapés…
  • au chargement des biens dans le véhicule de transport, généralement un camion (ou plusieurs)
  • au transport des biens
  • au déchargement des biens sur le lieu convenu d’arrivée, et parfois sur une étape
  • optionnellement, au remontage des meubles et autres mobiliers.

Ainsi, les formules des déménageurs se décomposent en 3 offres :

  • le déménagement économique : le déménageur charge, transporte et décharge les biens. Le “gros” mobilier est emballé dans des protections adaptés.
  • le déménagement standard : le déménageur emballe les biens fragiles et le gros mobilier, qu’il peut démonter. A l’arrivée, les biens sont déchargés et le mobilier remonté.
  • Le déménagement luxe : tout les opérations sont prises en charge par le déménageur, qui emballe la totalité des biens et les protège, démonte et remonte le mobilier à l’adresse de départ puis d’arrivée.

Les deux types de prestations : spécial ou groupage

Il existe deux types de prestations de déménagement communément appelé Voyage spécial et Voyage groupé. Les déménageurs adressent généralement des devis pour des prestations de Déménagement Spécial à leur client. ON fait le point.

  • Le voyage ou déménagement spécial :

Il s’agit d’un déménagement “sur mesure”. Le professionnel ne charge qu’un seul client à la fois. Vous l’aurez compris, dans certains cas, il peut donc charger plusieurs clients.

  • Le voyage groupé ou groupage :

Le déménageur peut mutualiser un véhicule et l’équipe de déménageur pour deux clients différents, pour un longue distance par exemple, si les adresses de départ et d’arrivée sont proches ou dans les mêmes directions. Dans ce cadre, le professionnel a obligation de prévenir son client et les biens des deux clients ne doivent pas être en contact. Une séparation de l’espace du camion alloué à chaque client est mise en place dans cette situation.

Différence entre un déménagement et une prestation de transport

Lorsque les biens sont chargés depuis l’adresse de départ et déposés sur le lieu d’arrivée au “pied du camion”, alors le contrat ne relève plus d’un service de déménagement mais d’une simple prestation de transport.

Contrat de déménagement

Le devis de déménagement : obligatoire

Le professionnel doit impérativement remettre un devis à son client avant de conclure un contrat de prestation.

Ainsi, vous disposerez de l’ensemble des informations : délai, mise en oeuvre, nombre de déménageurs, conditions…

Délai de signalement de préjudice

Conformément aux garanties prévues par le code de la consommation, le client dispose d’un délais de dix jours pour signaler tout préjudice. Ce délai est porté à trois mois si la société n’a pas porté à la connaissance du client les moyens de signaler ce préjudice, par exemple sur le contrat.

Déménageur : une profession réglementée

Les entreprise de déménagement, comme toute société, sont inscrites au registre des commerces et des sociétés. Aussi, le métier de déménageur, comme tous les autres métiers de transport, est réglementé par la direction régionale de l’Environnement, de l’Aménagement et du Logement, la DREAL, qui tient un registre dit des transporteurs routiers de marchandises. Ainsi, les déménageurs doivent se conformer à la réglementation établie dans ce secteur.

Les conditions d’honorabilité

Chaque société créée est contrôlée. Pour obtenir le droit d’exercer, le déménageur est soumis à des conditions d’honorabilité professionnelle du responsable légal. Il ne doit pas avoir fait l’objet d’infraction, notamment au code de la route ni d’interdiction d’exercer une activité commerciale ou industrielle.

Les licences d’exploitation de véhicules

Afin de pouvoir exercer son activité, le déménageur doit obtenir, pour chaque véhicule, une autorisation de transport, d’une licence, qui est délivrée cette fois par le ministère de l’écologie, du développement durable et de l’industrie. Il existe deux types de licences et on parle souvent de Capacité pour évoquer ces autorisations :

  • la licence communautaire : pour le transport de biens supérieur à 3,5 tonnes
  • la licence de transport intérieur : pour le transport de moins de 3,5 tonnes. Cette licence est celle qui est généralement plébiscitée par les déménageurs.

Les capacités financières

Le déménageur doit disposer des moyens financiers pour exercer l’activité de déménageur. Ainsi, pour chaque licence de transport inférieur à 3,5T, il lui en coutera 1800€ pour la première licence puis 900€ par véhicule supplémentaire.

Réussir son déménagement à Paris, en Île de France et en France

La réussite de son déménagement dépend d’un bon professionnel du déménagement et d’une bonne organisation du client.

Découvrez les conseils pratiques de nos experts pour réussir son déménagement !

Obtenir un devis de déménagement (sans engagement)